Soin des sens végétal

 

 

 

Si vous êtes  » Parisien » de passage ou d’adoption cet été, ne manquez pas l’exposition : « Nous les arbres » à la fondation Cartier.

Cette exposition magnifique permet de (re)découvrir, comprendre et s’émerveiller devant la sensibilité du monde végétal.

Parmi les œuvres exposées, la fondation a puisé dans les productions de philosophes, scientifiques, artistes et botanistes. L’exposition donne ainsi à découvrir l’oeuvre d’une vie hautement inspirante et inspirée du botaniste Francis Hallé. Etonnamment graphiques, ses planches et carnets ressemblent à des instantanés photographiques qui résumeraient la forêt par une géométrie de lignes et de formes.

livre botaniste francs hallé

L’exposition est source d’émerveillement et d’apprentissages. Les travaux du neuro-biologiste et botaniste Stefano Mancuso nous apprennent depuis 10 ans que les potentiels d’action produits dans l’apex des racines sont comparables à ceux produits par notre cerveau et que les plantes ont la faculté d’apprendre et de mémoriser.

L’exposition « Nous les arbres  » révèle un écosystème riche d’entrelacs infinis entre l’expérience subjective et objective, et forme ainsi un pont entre l’Art et la science.

 » Il n’y a rien de purement humain, il y a du végétal dans tout ce qui est humain, il y a de l’arbre à l’origine de toute expérience ». Emanuele Coccia